WASHINGTON City

Une semaine à Washington, croyez-moi, il n’y a vraiment pas de quoi s’ennuyer !
Surtout pour ceux qui aiment les musées : il y en a vraiment pour tous les goûts et, ce qui n’est pas déplaisant, ils sont quasi tous gratuits.
De plus, leurs scénographies sont intéressantes et les espaces intérieurs, souvent grandioses.
Si nous pouvions vous en recommander particulièrement deux que nous avons beaucoup aimés, ce serait :

  • le Newseum’s qui explore les grands événements de l’histoire au fil des ans à travers la presse écrite, puis auditive et visuelle
  • le National Museum of African-American History & Culture qui traite l’histoire et la culture afro-américaine au travers de trois thèmes : l’esclavage, la ségrégation et la culture et le sport.
    Il est difficile de rester insensible à leur histoire et leurs témoignages. Il était grand temps qu’un musée leur soit dédié !

 

 

 

Musé des Arts Modernes…

… avec un Giacometti sur la passerelle, petit clin d’œil sympathique.

 

 

Le lendemain de notre arrivée, nous rencontrons, par hasard, un adorable couple franco-cubain, installés aux USA depuis de nombreuses années, qui nous accueille gentiment le temps d’un long café. Il nous propose d’héberger notre camion devant chez eux durant la soirée et la nuit que nous passerons chez nos amis belges qui habitent dans le quartier des ambassades, où nous n’osons pas trop nous aventurer.

Nous aurions pu le laisser chez eux plus longtemps, mais, malgré leur insistance, nous ne voulons pas abuser de l’hospitalité de ce couple en laissant notre « monstre » au pied de leur maison…

Le lendemain, nous décidons de poser notre véhicule dans un parc d’État, où nous sommes quasi seuls parmi de les chevreuils qui ne semblent guère effrayés par notre présence.
Ceux-ci n’ont vraisemblablement jamais du quitter cet immense parc, ni voir de près un fusil de chasse…
Je connais quelqu’un qui nous lit qui aurait bien envie d’aller les titiller de près 😉

 

 

Et puis, pourquoi ne pas tester le métro Washingtonnien ?

 

Il est magnifiquement conçu : les rames de métro sont vastes et impeccablement entretenues, tandis que les quais, bien que fort peu éclairés, sont spacieux. Cela nous convient : en 30 minutes, nous voilà au cœur de downtown.

 

 

Washington est pourvue de multiples moyens de locomotion électriques : vélo, segway, trottinettes… Vous pouvez par exemple télécharger une application et voir où se trouvent toutes les trottinettes électriques libres, la charge de batterie restante et les abandonner là où bon vous semble. Vous payerez simplement par carte selon votre temps d’utilisation.

Sinon, les rues ou boulevards sont larges et aérés, les immeubles, pour beaucoup anciens et en pierres, n’ont ici aucune prétention de hauteur et laissent le soleil pénétrer les différentes artères.

 

Vue aérienne sur le Capitol

 

 

 

 

 

 

 

Une ancienne poste transformée en Hôtel. L’endroit est grandiose. Juste Trump en trop…

 

 

La chambre de Commerce

 

 

 

Dans tous les cas, aucun d’entre eux ne semble avoir le droit de dépasser, en hauteur, le Washington National Monument, une grande obélisque qui trône tel un grand point d’exclamation au cœur du National Mail et rend hommage au 1er Président des Etats-Unis, George Washington.

 

 

Cet obélisque de 170m de haut est coiffé d’une pyramide en aluminium, un métal aussi précieux que l’or à l’époque.
Pour les francs maçons, elle serait le symbole de l’ancienne sagesse qui se dresse vers les cieux au cœur même de la Nation.
Elle offre une vue à 360 degrés depuis son sommet qui s’étend jusqu’à la rivière Potomac, la campagne du Maryland et de la Virginie.
Quatre bras partent de l’obélisque, s’étirant aux 4 points cardinaux.
C’est ainsi qu’elle se trouve au cœur même de la Nation, à la croisée des chemins…

 

A Washington, on ne plaisante pas, même en période d’Alloween : ce petit comique, qui avait travesti son véhicule, s’est fait arrêté et embarqué par les flics.

 

Située sur les rives du Potomac, à la frontière des États du Maryland et de Virginie, la capitale offre de nombreux espaces verts pourvu de longues pistes cyclables et de parcs.
Une journée vélo à trois, avec notre amie Aude, depuis Georgetown jusqu’à Downtown aller-retour, fut une super après-midi ensemble où nous avons immortalisé la photo de la caravane miniature de l’agence de pub « The Manifest » devant divers bâtiments dont :

– le Capitole,

– le Mémorial Lincoln dont l’architecture s’inspirerait du Parthénon d’Athènes, temple dédié à Athéna, la protectrice des projets héroïques…

 

– le Mémorial Thomas Jefferson qui se mire dans les eaux du Tidal Bassin et dont la coupole serait une copie de celle du Panthéon, la demeure des dieux romains..

 

Mémorial Thomas Jefferson (extérieur)

 

Mémorial Thomas Jefferson (intérieur)

 

D’autres Mémoriaux prennent place sur ces immenses esplanades, dont le Vétérans Mémorial de la guerre de Corée et de la guerre du Vietnam et celui de la deuxième guerre mondiale.

 

 

Ainsi que le Mémorial Martin Luther King :

 

Et n’oublions pas, le Mémorial Franklin Roosevelt, qui nous parla peut-être davantage :

 

 

 

Riches ou pauvres, les américains gardent, pour la plupart, un esprit très patriotique :

 

 

Je vous parlais, plus haute, de Georgetown. Cet ancien quartier de Washington était apparemment la partie de la ville la plus sécurisée, il y a de cela une dizaine d’années à peine. Les familles qui voulaient fuir les problèmes de drogue et de prostitution de la ville, se regroupèrent dans le quartier de Georgetown.

 

 

 

 

Ce quartier, très arboré, a su garder aujourd’hui, de par l’architecture anciennes de ses maisons, un charme particulier.
Et, rassurez-vous, la ville de Washington a su éradiquer, en grande partie, le fléau de la drogue.
En tous les cas, nous n’avons rien ressenti à ce sujet.

Nous avons eu aussi plaisir à nous retrouver, après plus de 4 mois d’Amérique du nord, dans un simple « Pain quotidien » ou « Chez Paul » pour retrouver la saveur de quelques pains et pâtisseries européennes. Ce n’est pas que nous ne trouvons pas de pain, mais disons que les bons pains sont rares et les pains, souvent blancs, tout mous et bourrés de substances qui font qu’ils ne se dessèchent pas avant des jours, ne nous emballent pas vraiment…
Heureusement que JP, à force de persévérance, s’est mis à nous confectionner de délicieux pains, ce qui ne fut pas évident au départ car notre four est, disons-le, plutôt « léger » !

 

Après trois jours au cœur du parc d’Etat, nous avons eu l’opportunité de ramener notre camion en territoire belge… Eh oui, vous lisez bien, en « territoire belge » : il a été accueilli trois autres nuits sur le parking de l’ambassade de Belgique à Washington, tandis que nous sommes restés chez nos amis belges Aude, Georges et leurs deux enfants, avec qui nous avons passé de merveilleux moments ensemble, une pause bien agréable après plus de 4 mois de route.

 

 

 

Et toujours nos merveilleux petits compagnons de route qui se laissent de plus en plus… apprivoiser.

 

 

 

Après un dernier regard sur les rives du Potomac,

 

nous quittons Washington et nos amis pour le Shenandoa Trail et la Blue Bridge Parkway qui traversent les Appalaches.

A bientôt !

9
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Michèle QuairiauxcarolineBoccarO'FarrellVan der Elst Paul Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Van der Elst Paul
Invité
Van der Elst Paul

Bravo Caroline pour cet excellent reportage qui nous permet de vous suivre dans vos découvertes.
Magnifiques photos, on reconnait les pros
J’apprécie aussi beaucoup les textes, bien rédigés, pas trop longs, c’est parfait.
Merci
Paul

O'Farrell
Invité
O'Farrell

So much to do, so much to see :). Love it Caro xxx

Boccar
Invité
Boccar

Notre rêve photographier les écureuils du parc de woluwe d aussi près. Vos recits sont toujours aussi agréable à lire, passez de bonnes fêtes. Vos voisins du 68

Michèle Quairiaux
Invité
Michèle Quairiaux

Vous êtes tellement sympas tous les deux …. que vous faites toujours des rencontres de personnes formidables !
Washington est « trop » … (pour moi). C’est comme New York …. mais vous rendez ces villes belles avec vos magnifiques photos .
Le quartier de Georgetown me plaît plus …. avec des dimensions plus humaines !
Que dire des animaux que vous croisez de très près !…. Quel bonheur , quelle beauté !
Bisous et j’attends la suite des événements !