Nord-Est des USA (Part.3)

Un voyage itinérant de longue durée, il faut véritablement le vivre pour se rendre compte de tout ce que cela implique au quotidien. Votre mode de transport, vos choix de confort et vos centres d’intérêts conditionnent grandement votre route au jour le jour.
Si nous aimons découvrir le patrimoine culturel d’une région, que ce soit son architecture, ces musées, ces spectacles…, nous aimons surtout les rencontres avec les autochtones et la découverte du patrimoine Naturel des vastes contrées que nous traversons. Sinon, pourquoi avoir construit un camion 4×4 😉 ?

Pour l’instant, nous traversons des régions plutôt densément peuplées, mais nous savons que les grands espaces natures seront bientôt à portée de nos roues… Patience.

 

Newport

 

 

 

Nous décidons de faire un saut dans la petite ville de Newport, port de plaisance situé dans L’État de Rhode Island, qui fut fondée en 1639 par des Bostoniens.
Nous avons entendu parlé des fameuses « Mansions », c.à.d. des somptueux hôtels particuliers de riches hommes d’affaires des XIX et XX siècles, construites à la grande époque de l’âge d’or.
Aujourd’hui, beaucoup d’entre elles sont placées sous la tutelle du gouvernement fédéral des Etats-Unis qui conserve, restaure, gère et anime l’ensemble de ces monuments.
Nous pouvons en effet difficilement imaginer, à notre époque, qu’une famille puisse, seule, entretenir ces géants d’un autre temps !
Nous décidons de n’en visiter qu’une seule, celle de la famille Vanderbilt, The Breakers, qui veut évoquer une villa italienne. Nous apprenons que la famille Vanderbilt est une famille américaine qui a joué une rôle important dans l’histoire des Etats-Unis.
Originaire des Pays-Bas, le premier Vanderbilt avait émigré vers la colonie hollandaise de Nouvelle-Néerlande en 1650.
Cornélius Vanderbilt était le 4ème enfant d’une famille modeste. Il construisit, par la suite, un empire maritime et ferroviaire qui, durant le XIX siècle, fit de lui un des hommes les plus riches au monde.

 

 

 

Constitué de 70 pièces, la superficie totale de ce manoir, complètement hallucinant de par l’ensemble des matériaux utilisés par l’architecte et les décorateurs, est de 11.645 m2. Non, je vous assure, il n’y a pas de faute de frappe.
Il représente le goût de la haute classe américaine, dépourvue de tout titre de noblesse, déterminée à imiter, voir même surpasser le mode de vie de l’aristocratie européenne…
De nombreux panneaux de noyer ou de cuire, avec en relief, des feuilles d’or, recouvrent les murs, ainsi que de gigantesques plaques de marbres roses. L’or, l’argent et le platine s’offrent à nos yeux sans modération. Et si je me souviens bien, le nombre de salles de bain, avec bain en marbre et robinets d’eau douce et d’eau salée, dépassait le nombre de chambres.

 

 

Voici à titre d’exemples, d’autres demeures datant de cette époque de l’âge d’or, construites à Newport.

 

 

Nous quittons bien vite ce monde d’opulence pour Old Mystic, où nous espérons voir le fameux Mayflower, mythique trois-mâts, qui embarqua à Plymouth, en 1620, une centaine de pèlerins pour le Nouveau Monde. Il y est apparemment en réfection au port.
Pour la petite histoire … et pour les lecteurs de la bande dessinée XIII, 35 protestants anglais très pieux, chassés de leur pays par les persécutions du roi Jacques 1er, se trouvent parmi les colons à bord du fameux « Mayflower ».
Après 65 jours de mer, le Mayflower accoste en un lieu qui fut baptisé « Plymouth » (comme leur lieu de départ), près de Cape Cod (où nous sommes passés) et de l’actuel Boston.
Mais les premiers colons, arrivés trop tard pour les plantations, vivent un premier hiver difficile. Leurs tentatives de cultures échouent pour la plupart et la moitié de la colonie meurt de maladie.
Fort heureusement, au printemps suivant, les indiens Iroquois leur enseignent la culture du maïs, ainsi que la chasse et la pêche dans ces terres inconnues pour eux.
A la suite de leur première récolte, les colons décident de remercier Dieu et les indiens. Ces derniers célébraient déjà « thanksgivings » à l’automne, après les moissons. Les pèlerins reprennent alors cette idée après la récolte d’automne. C’est alors qu’en 1863, le Président Abraham Lincoln érigea cette date en fête nationale.
N’oublions pas que les pèlerins du « Mayflower » sont considérés comme les tous premiers colons fondateurs des futures Etats-Unis d’Amérique.

Mais, alors que je vous résume très brièvement l’histoire de ce navire, je ne puis, hélàs, vous en montrer une photo : après de vaines recherches, nous ne trouvons pas sa trace dans le port.
Faute de mieux, nous allons voir de près deux bélugas apprivoisés qui disposent d’un des sonars les plus sophistiqués de tous les cétacés. Nous n’avions pas pu les approcher lors de notre ballade en zodiac sur le St. Laurent. Ils sont extrêmement protégés, car en voie de disparition, comme de nombreux autres cétacés.

Savez-vous que le béluga est capable d’émettre un large éventail de sons passant par les sifflements, les claquements, les tintements et autres couics, ce qui lui vaut le surnom de « canari des mers »?

 

 

 

 

Avant de passer une soirée à Tolland chez un charmant couple d’américains, Kévin et Mélissa, que nous avions rencontrés au Canada, nous passons par la ville d’Hartford, non loin de là, pour aller visiter la maison de l’écrivain, Mark Twain, construite dans un style gothique américain.

 

Enfants, n’avez-vous jamais lu et été émerveillés par les aventures du fameux Tom Sawyer dont les frasques, les pitreries, les escapades et les prouesses mettent en évidence les travers comme les qualités des gens qui l’entourent ? Pour ma part, je fus une des lectrices assidues des aventures de Tom Sawyer… A long time ago !

 

Et toujours nos petits « Squarrels » qui nous accompagnent. Il paraît qu’ils ne sont pas trop difficile à apprivoiser… ça commence à devenir bien tentant !

En nous dirigeant vers les montagnes des Catskill, nous passerons pas de nombreux villages, dont celui de Deerfiel, qui fut attaqué par les Indiens à plusieurs reprises. Aujourd’hui, ce petit village verdoyant aux longues allées offre paix et charmes buccoliques à ses habitants.

 

 

 

Au village de Woodstock, cette fois le vrai Woodstock que nous connaissons pour le rassemblement des Hippies fin des années 60 (dans un grand champ à quelques dizaines de km de là), nous avons rencontré un charmant belge de Grimbergen, Frédéric, installé aux USA depuis plusieurs années, et sa compagne américaine Allison. Ils gèrent un super magasin d’épiceries fines et de plats préparés non loin de là, à Bearsville.
Ils nous ont gentiment accueillis, offert de délicieuses bières belges et nous en avons profité pour faire provision de quelques trappistes et de bons fromages, tellement difficiles à trouver aux USA.

Nous avons passé un agréable moment en leur compagnie ainsi qu’avec celle de Brésiliens, rencontrés la veille au soir, dans le jardin d’un restaurant de Bearsville. Ces derniers nous attendent déjà au Brésil lorsque nous y serons… Mais cela nous paraît encore tellement loin !

Voilà,

nous avons traversé bien des contrées, sillonné des régions tantôt intéressantes et aux charmes bucoliques, tantôt plus industrielles et plus densément peuplées,
nous avons côtoyé la nature de près, densément habitée par les chevreuils à peine apeurés par notre approche, et profité des couleurs automnales depuis déjà un mois,
nous avons rencontré des gens plus réservés qu’au Canada, mais toujours gentils, aidant et pour certains, très accueillants.

Nous quittons dame nature, l’arrière pays pour Big Apple. New York ne nous attend certainement pas; elle grouille suffisamment de vie, mais nous allons la fouler durant sept jours, de nos pieds téméraires 😉

PS :

Caroline a terminé son long travail de correspondance pour vous faire partager nos découvertes, car croyez moi, c’est un sacré travail.

J’en profite pour lui subtiliser le clavier pour vous faire rappeler l’ intention initiale de notre site.

Nous l’avons fait pour vous faire partager nos découvertes, nos impressions, coups de coeur. Mais aussi pour garder contact avec vous ,chers lecteurs. Nous avons ajouté depuis quelques semaines cette possibilité de nous faire part de vos commentaires. Ceux qui en ont laissés sont très sympas et je les en remercie chaleureusement. c’est d’ailleurs encourageant pour continuer.

Mais c’est aussi et peut être « surtout » l’occasion, à votre tour, de nous donner de vos nouvelles car cela nous manque, disons-le ! Le partage est l’un des buts de ce site, et dans les deux sens, alors, ne vous gênez pas, commentez, nous publierons seulement si ce n’est pas trop personnel. Ne croyez pas que votre vie est monotone à côté  de la nôtre, surtout !

 

Jean-Pierre,

Le chauffeur, le laveur de vitre, le cuisinier, l’intendant, le mécano, le photographe aussi…Enfin, celui qui donne parfois des idées mais qui laisse la plume et le style à plus qualifié que moi.

 

 

14
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
8 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
Clausset GuyClaudine Duperroy AntoineVanhoof LeoncarolineMonette Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Rul
Invité
Rul

Très intéressant, on profite bien de votre voyage.
Bizous

Titu et DD

Michèle Quairiaux
Invité
Michèle Quairiaux

Je félicite Jean-Pierre, le photographe… Ses photos sont géniales !
Les autres JP, je ne peux pas juger ! Je laisse ce soin à Caroline… qui n’a pas l’air de se plaindre du cuisinier ! Le mécano et le chauffeur assure(nt) aussi, semble-t-il….
Bref… des félicitations aux deux grands voyageurs !

caroline
Administrateur

Alors, petite précision tout de même : je cuisine aussi (moins souvent), je conduis aussi (quand il veut bien lâcher le bilan ou qu’il est fatigué), et je fais aussi « clic » sur l’appareil . Bref, une vraie collaboration.!

Michèle Quairiaux
Invité
Michèle Quairiaux

Je n’en doute pas, Caroline … Moi, je suis moins courageuse que toi ! Je ne conduis même pas le fourgon !
Les hommes adorent être encensés……. alors j’ai passé du baume « écrit » !
Bisous !

Martine Carlier
Invité
Martine Carlier

en 78-79, j’ai eu la chance de vivre aux USA, dans le Connecticut pendant un an et demi. J’ai adoré mon séjour là-bas et votre voyage, que je suis avec grand plaisir, me replonge dans cette période. Je me régale. Ici (Bruxelles) nous sommes passés de l’été à l’hiver sans grande transition mais le soleil brille toujours. Plus personnellement, j’aime marcher. J’ai fait le WE passé le tour de Bruxelles à pieds, 61 km en deux jours : la Promenade Verte. Vous connaissez probablement. Nous avons vraiment une très belle ville, très verte. Je vous embrasse et me réjouis de… Lire la suite »

caroline
Administrateur

Bonsoir Martine, merci pour ton gentil retour. Gros bisous des Appalaches que nous traverserons depuis Shenandoah skyline jusqu’à Rocky moutains, c.à.d. a notre aise si le temps est clément.

Monette
Invité
Monette

Bonjour Caroline et Jean-Pierre

Je crois avoir trouvé le moyen de vous envoyer un message, enfin!. J’ai essayé tellement souvent et……sans résultat.
Quel plaisir de vous suivre, de regarder vos belles photos, vos explications tellement intéressants, j’ai l’impression d’y être..

Bonne continuation
Monette de la Gaspésie

caroline
Administrateur

Merci Monette ! Tu peux aussi nous écrire via la page contact si tu le souhaites. Ton message ne sera vu que par nous a ce moment-là. Tu seras directement en contact avec notre adresse email commune. Et, a bientôt peut-être en Floride, qui sait ?

Vanhoof Leon
Invité
Vanhoof Leon

Altijd spannend om jullie volgende nieuwsbrief weer te mogen lezen .
Een beetje het gevoel er bij te zijn .
Geniet er ten volle van .Leon en Lut

Claudine Duperroy Antoine
Invité
Claudine Duperroy Antoine

Coucou nos amis les voisins …… C est bien installée dans mon lit que je prends connaissance de vos dernières découvertes et dernières rencontres . J ai beaucoup de plaisir à te lire Caroline et à admirer tes photos cher JP . Revoir NY par le biais d un pro de la photo …quel régal et que de bons souvenirs à se remémorer ….il y a déjà 2 ans . Ici à Kraainem tout va bien depuis notre retour du Canada il y a tout juste un mois Le temps de nous reposer quelques jours après notre escapade canadienne, et… Lire la suite »

caroline
Administrateur

Merci les amis pour votre retour et les news que vous nous apportez. Cela fait du bien d’avoir de vos nouvelles car, même si notre voyage est merveilleux, notre famille et nos amis nous manquent tout de même quelque peu après cinq mois de voyage. Heureusement qu’il y a Whattsapp pour les avoir en life une fois par semaine. Profitez bien de votre famille et de vos amis, le nectar de la vie, et nous aurons plein de choses à nous raconter à notre retour ! Nous sommes actuellement en Floride, dans le Golfe du Mexique et voyageons depuis deux… Lire la suite »

Clausset Guy
Invité
Clausset Guy

Rejoindre la discussion…