Le Nouveau Mexique (partie Sud)

 

Comment ne pas être touchés par la beauté des paysages et la richesse des cultures amérindiennes encore fortement présentes au Nouveau Mexique ?

Nous sommes au mois de décembre (2018), période à laquelle le Nouveau Mexique connaît, habituellement, un climat plutôt agréable.
Malheureusement, lorsque nous y pénétrons, la tempête Eboni affecte une grande partie des Etats-Unis : chutes de neige impressionnantes, vents violents, montées des eaux…Plusieurs personnes perdent la vie.
Afin d’éviter les zones les plus touchées, nous faisons une croix sur le nord du Nouveau Mexique où les montagnes culminent à 4.500 m et restons cantonnés au sud, le long de la frontière mexicaine.

Montagnes vers Albuquerque et Santa Fe : nous décidons de ne pas franchir ces montagnes et de changer d’itinéraire. Nous remettrons à plus tard leur ascension et la traversée du Nord du Nouveau-Mexique. Les voitures qui descendent des montagnes ont plus de 50 cm de neige sur leur toit. Les vents sont violents et les températures avoisinent les -16c la nuit.

 

La tempête Eboni et ce fichu Shutdown, qui nous confronte toujours à la fermeture de certains parcs dont le White Sands National Monument, nous obligent  à changer nos plans… A défaut de pouvoir pénétrer les White Sands, nous prenons une photo à la volée depuis les hauteurs : elle ne nous donne certes pas la dimension de cette immense étendue de sable blanc qui constitue le plus vaste désert de gypse au monde, mais, qui sait, peut-être y reviendrons-nous en avril… Oh oui !

 

 

Non loin de là, nous trouvons un bivouac magnifique au bord d’un petit lac avec une vue splendide sur les montagnes que nous traverserons en avril prochain.

 

 

En nous baladant dans cette zone, nous tombons sur les traces d’un animal que nous croyons être celle d’un puma. Non pas la basquette Puma de JP, mais un animal qui vit dans les zones retirées des Etats-Unis. Des amis américains nous confirmerons, plus loin, qu’il ne s’agissait, en réalité, pas de traces d’un puma, mais plutôt celles d’un « Mountain’s Lion », vif et dangereux. Glups… La prochaine fois, nous garderons nos spray de poivre en poche ou mieux, si possible !

 

 

Las Cruces n’est pas loin… La culture des noix de pécans est extrêmement répandue dans la région et les « road runners » (les géants géocoucous) nous narguent à maintes reprises sans que nous puissions les shooter (photographier) aussi vite que Lucky Luke qui, lui, est capable de « tirer plus vite que son ombre » 🙁
Ce n’est pas grave, nous n’avons pas dit notre dernier mot : avril nous donnera une seconde chance 😉

 

L’architecture change, le bois fait place à l’adobe et les amateurs d’offroad sont nombreux : un petit matin, nous nous retrouvons encerclés par des dizaines de 4×4 prêts pour une journée haute en sensations fortes, dans les montagnes non loin de Las Cruces.

 

A Faywoods, le Parc National de City of Rocks, constitué de grandes formations rocheuses sculptées en forme de pinacles, nous gardera deux jours et demi. Le territoire n’est pas immense, mais l’endroit est magnifique et paisible. Nous nous sommes posés parmi les rocks et étions totalement perdus dans ce décor de pierres d’origine volcanique.

 

La montagne en face de nous, appelée aussi « Table Mountain », comme en Afrique du Sud, n’aura plus de secret pour nous. Malgré les vents forts qui y soufflent en cette période de l’année, nous gravirons son sommet à deux reprises.

 

Les lumières nous font cadeau de leurs plus beaux contrastes avant l’arrivée des pluies,

tandis que deux amoureux s’embrassent depuis des siècles devant ce spectacle en perpétuel mouvance…

 

Au revoir Nouveau-Mexique, nous reviendrons au printemps flâner sur tes terres mythiques.

Bonjour Arizona, nous voilà bientôt sur tes pas !

 

7
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
jpcarolinemarieAndré DenisSaegaert Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Michèle Quairiaux
Invité
Michèle Quairiaux

Cher Caroline,
Vous vivez dangereusement dans ce Nouveau Mexique ( lion et Cie, vents violents, …) !
Je vous souhaite de tout cœur de pouvoir faire le Nord en avril !
A +
Bisous à vous deux !

Saegaert
Invité
Saegaert

Magnifique !!! Merci pour ce beau partage ☺️
Bien hâte de vous lire pour la suite, faites attention à vous ☺️

jp
Administrateur

Nous ne faisons pas un rallye mais profitons de chaque instant. Pour le moment, nous remontons en douceur, attendant les beaux jours dans le Colorado et l’Utah.
Pour vous c’est bientôt le printemps et le retour des petites escapades. Vu l’endroit où vous habitez, on ne va pas vous plaindre non plus :-))

André Denis
Invité
André Denis

Super, bonne continuité, Ici c’est encore l’hiver.

jp
Administrateur

Nous sommes de retour et vous allez vous régaler de la suite, en tout cas, nous l’espérons.
Nous rencontrons pas mal de canadiens dans le sud qui ont préféré le soleil et de meilleures températures.

marie
Invité
marie

Incroyable! Ces paysages sont si différents de ce que vous nous aviez montré jusqu’ici. Bientôt sur le depart il me semble 🙂 Bon vent à vous et peut etre RDV del otro lado del Charco en diciembre 😉 Marie&Olivier