L’Arizona (Sud)

 

Chiricahua National Monument : (début janvier 2019)

Toujours en raison du Shutdown, le Chiricahua National Monument est fermé au public, mais cette fois, nous décidons que nous n’avons pas traversé des kilomètres de montagnes en offroad sur une terre glaireuse et glissante pour nous retrouver devant porte close !!!

Nous laissons notre monture à l’extérieur et pénétrons dans ce parc au territoire immense, s’étendant au Sud-Est de l’Arizona, dans les montagnes Chiricahua, à environ 60 km de Willcox.

 

Des têtes étranges nous regardent de toute leur hauteur et une grand-mère édentée nous salue au passage.

Le parc est habité par de nombreux coatis roux à queue annelée qui ne sont guère peureux, surtout en cette période de faible fréquentation des lieux.

 

Nous passerons la nuit plus loin, à deux bonnes heures de route du parc, au cœur d’un haut lieu de migration d’oiseaux, dont les majestueuses grues cendrées. Les grandes étendues de champs aux alentours et les nombreux marais leur apportent la nourriture nécessaire en cette époque de l’année.

 

Pendant leurs longs voyages migratoires, les grues nous offrent un spectacle magnifique : oiseaux plein d’élégance, de grâce et de charme, elles nous offrent un ballet incessant au lever du soleil où elles partent, en formation, se nourrir dans les champs et au coucher du soleil qui marque leur retour pour la nuit.

 

D’autres oiseaux se joignent à leur concert vocal et la nuit tombante les ramènent par milliers au cœur des marais et de la flore qui les habite.

 

Bisbee, petite ville minière :

L’Arizona est également très riche en minerais des plus divers. Le petite ville de Bisbee à flanc de colline, située en plein désert de l’Arizona à plus de 1600 mètres d’altitude, est différente des autres petites villes américaines : ici, pas de centres commerciaux, ni de motels déprimants. Quelques maisons de style Victorien et des bâtiments datant du 19ème siècle lui donnent une allure particulière.
Fondée en 1880 suite à la découverte d’important gisement de cuivre, d’or et d’argent, Bisbee aurait pu devenir une ville fantôme, comme beaucoup d’autres, mais sa technique d’extraction à ciel ouvert a sauvé la ville dans les années 50. Toutefois, depuis 1975, les mines de Bisbee sont fermées

 

Aujourd’hui, différents créateurs et artistes s’y sont installés. Parmi eux, un merveilleux chapelier qui nous a retenu un bon moment dans son magasin.

 

Tombstone,  :

De nombreux villages fantômes témoignent encore d’un riche passé minier dans l’état de l’Arizona au cours de la deuxième partie du 19ème siècle.

Le petit village de Tombstone, célèbre pour être le lieu où s’est déroulée la fusillade de OK Coral en 1881, a été rénové sur base de certains bâtiments d’origine. Bien que trop « attrape touristes » à notre goût, certains lieux vous plongent dans une ambiance western amusante.

 

Sonoran Desert National Monument :

Ce parc gigantesque, désigné comme tel par le Président George W. Bush, protège plus de 200 000 hectares du désert de Sonora. Il se situe au sud de Phoenix.
A perte de vue, des kilomètres de cactus recouvrent les collines, montagnes et canyons.
Le cactus Saguaro est le symbole du Sonoran Desert. Ils se déploient par milliers, étirant leurs longues pipes vers le ciel comme pour y puiser leur réserve stratégique d’eau. De nombreux oiseaux, tels que les pics de Gila, trouvent refuge dans ses longues pipes aux allures de velours. Mais, détrompez-vous :  qui s’y frotte, s’y pique !
Lors de nos escapades pédestres dans le Saguaro National Park, il m’a semblé, à plusieurs reprises, voir apparaître Lucky Luke chevauchant Jolly Jumper, mais ce n’était, hélas, qu’un mirage dans ce désert aride. Il n’a assurément pas encore quitté les planches des bandes dessinées du dessinateur Morris…

 

Certains de ces cactus Saguaros sont véritablement gigantesques.

C’est ici que nous avons retrouvé notre petit copain, le Cardinal rouge. Il s’était épris ou combattait son propre reflet dans la vitre de notre camion avec une telle obstination que nous avons du fermer les stores. Son sifflement caractéristique nous annonçait son approche.

Le Cardinal rouge

 

Notre camion fait 3m72 de haut… A quelle hauteur s’élève ce cactus Saguaro ?

 

La Mission de San Xavier del Bac :

Datant du XVIIIe siècle, son style coloniale espagnol, à quelques pas de Tucson, lui confère une forte personnalité au cœur de cette plaine aride, accentuée par le contraste avec l’architecture américaine environnante.

 

 

A quelques kilomètres de là, une exploitation de minerais toujours en activité nous retiendra le temps d’une visite qui n’était franchement pas intéressante, même si comme toujours, tout est fait à l' »américaine » 😉

 

 

Old Mine village …. en face de Superstition Mountain :

Cette montagne majestueuse, à l’Est de Phoenix, vaut véritablement le détour. Accrochez-vous pour le trek qui accède à son sommet et partez de très bonne heure, avant que la chaleur ne vous accable.
Et, pour les « innocents aux mains pleines », il est écrit : n’oubliez pas de prendre suffisamment d’eau, un chapeau, des bonnes chaussures de marche. Faites attention aux scorpions et aux serpents. Comptez 6 bonnes heures de marche.

Superstition Mountains. La roche prend une couleur rouge pourpre au coucher du soleil.

 

 

L’Apalache Trail et la Tonto Pass :

Si vous poursuivez la route au-delà de Old Mine Village, prenez la direction de Tortilla Flat, le dernier hameau avant la Tonto Pass. Un sympathique bar avec pour tabourets des selles de cheval et plus de 350.000 $, en billets de 1$ collés aux murs, vous plonge quelques siècles en arrière.

A notre humble avis, les murs valent bien plus cher que le bâtiment lui-même…

 

Nous poursuivons la route vers la Tonto Pass. Au départ, la route est en macadam, mais cela devient bien vite de la piste à quelques kilomètres de Tortilla Flat.

A l’autre extrémité de la Tonto Pass, après plusieurs dizaines de kilomètres de pistes à travers les montagnes, nous débouchons sur un grand barrage et un immense lac. Ce qu’il y a d’extraordinaire dans ces lieux perdus au milieu de nulle part, c’est que vous pouvez vous y poser pour la nuit quasi où bon vous semble. Rares sont vos voisins évidemment, en dehors de la faune sauvage environnante…

En prenant un verre au bar de Tortilla Flat, nous faisons la connaissance de Jim : nous n’arrivions pas à avoir de connexion téléphonique tandis que Jim, notre « voisin de selle de cheval » au bar, était bien au téléphone.
La Cie AT&T se vente pourtant d’offrir la meilleure couverture téléphonique aux USA… Pas sûre !
Curieuse de comprendre pourquoi mon voisin a une connexion, je m’aventure et l’interroge. Finalement, après une longue et agréable conversion, Jim finit par nous inviter à manger chez lui, sur son lieu de vacances, en face de Superstition Mountains et faire la connaissance de sa charmante compagne, Elisabeth. Ils viennent tous deux de Seattle.
Nous passons une sympathique soirée ensemble. Ils nous proposent de nous joindre à eux, deux jours plus tard, pour aller voir un « Bull riding » local dans un bar non loin de là.
D’autres amis à eux se joignent à nous pour la soirée. C’est ainsi que nous faisons également la connaissance de Kirsten et John, de Phoenix.

Nous nous quitterons, après cette belle soirée ensemble au Bull Riding, avec la certitude de nous revoir un jour, à Seattle ou en Belgique, qui sait ?
Notre route se poursuit : les montagnes rouges de Sedona nous attendent ainsi que le nord du Nouveau-Mexique et la région de Santa Fe que nous avions dû éviter à cause de la tempête Eboni.

 

Nous sommes début avril 2019.

A tout bientôt pour de nouvelles aventures !

 

 

12
Poster un Commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
jpKirsten AndersonMoens MarcelANNIE VANDER ELSTMarie Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Elizabeth Cowan
Invité
Elizabeth Cowan

Beautiful descriptions and photos of your travels, . And yes we are planning to meet up with you when you are in our back yard!

Michel Visse"
Invité
Michel Visse"

La 5 ème photo, c’est moi ou JP dans 50 ans :-).
Il y des cactus qui n’ont pas changé de place depuis +- 40 ans!
Chouette d’avoir changé un peu la mise en page.
Bonne route

Marie
Invité
Marie

Trop chouette de voyager virtuellement avec vous. Que de rencontres et de paysages divers. Ici, à Woluwe, avril nous rappelle de ne pas nous découvrir avant l’arrivee de mai où nous ferons ce qu’il nous plait (du moins après s’etre levé et avoir travaillé ).. Ce soir pour moi ce sera bar à Vin avec une copine (non non je ne bois toiujirs pas mais leurs tapas sont excellents ). Pascal termine lard de son côté et nous nous raconterons notre journée entre 23h et 07h. Notre rythme est moins souple que le vôtre mais nous nous accorderons une escapade… Lire la suite »

ANNIE VANDER ELST
Invité
ANNIE VANDER ELST

Vous êtes rayonnants, ps étonnant dans ces magnifiques paysages ! Bises, on vous suit….même depuis la Provence. les voisins du 30

Moens Marcel
Invité
Moens Marcel

Bel album de photos et quelques souvenirs lorsque nous étions à Phoenix. Gardez les yeux bien ouverts!

Kirsten Anderson
Invité
Kirsten Anderson

How lucky we are to have met you on your journey! Your photos and stories are a joy to read; it’s fun to see our country through your eyes. We have so enjoyed the evenings we shared with you and look forward to crossing paths with you again. Safe travels to you!